Quito

Quito, 2 M hab, nous voilà replongés dans une grande ville d'altitude sud américaine (2500m). Pollution del'air 100% dans cette vallée entourée de volcans à 4 ou 5000m. Pas mal de parcs et grands boulevards "aérés";
Cette ville toute en longueur bénéficie de trois grands axes de tramway à 25 centimes ($) mais énormément de véhicules quand même. La vieille ville "le Quito historique" presente l'architecture baroque religieuse espagnole typique des villes coloniales des andes, autour de la grande place centrale de l'Indépendance.
Ici, Franciscains et Jésuites se sont partagé le gateau, couvents et églises pullulent, chacunes chargées d'or  jusqu'à la gorge...la Compania, des Jésuites particulièrement est à l' intérieur quasi entièrement recouverte de feuilles d'or...si le dépliant d'accueil de la Fondation qui gère cette énorme entreprise vénère le "travail inouïe des jésuites constructeurs", il ne dit mot sur les mineurs de Potosi, qui ont extrait l'or des conquistadores...
C'est vrai que ce centre ville historique bien conservé malgré les éruptions (Quito est entourée de 3 ou 4 volcans en activité) brille de 1000 façades à l'architecture coloniale, plus ou moins baroques pour les rues riches et blanches de chaux pour les rues "pauvres" aujourd'hui devenues alignements de bars et restaurants ou boutiques de ventes artisanales.
Beaucoup de monde dans les rues malgré le temps médiocre et activité fébrile de préparation de la Noêl, guirlandes, lumières crêches, santons, sapins...

Dscn7540 large

Dscn7679 large

Place

Facades

Dscn7519 large

Police

Mais laissons à Osvaldo Guayasamin LE peintre équatorien et latino le plus célèbre le soin de présenter Quito; Fondation Guayasamin, c'est ici.

Img 00412

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dscn7624 medium

 

 

Dscn7626 medium

Dscn7623 medium

Panoequateur cotopaxietchimborazo 2

"L'allée des volcans" et "la forêt de nuages", ou comment mettre en valeur des montagnes volcaniques que l'on ne voit que très rarement:  le développement touristique interne et externe, fortement pris en charge par l'état "la revolucion ciudadana" est très pro et soutenu par une stratégie de communication très moderne et des aménagements très ciblés pour un tourisme intérieur qui se développe à une vitesse grand V.
Ce pays moderne aborde sa société des loisirs et des vacances pour tous sans complexe et à grand coup d'investissements et de maîtrise des infrastructures; Ici, pas d'autoroute cédées aux sociétés privées et une politique publique d'investissement très contrôlée autour d'objectifs prioritaires ( recherche, développement, santé, éducation, université, infrastructure routière, logement, droits égalitaires...) très affirmés par l'état.
Dscn7795 large            Dscn7693 large


Une croisssance autour de 5% annuels depuis plusieurs années bien aidée par une production d'hydrocarbures reprise en main par l'état depuis quelques années et dont le bénéfice semble redistribué sur le pays et non échappé vers d'autres cieux. Une recomposition de 80 % de la dette du pays a remis sur les rails une économie exangue dirigée jusqu'àlors par le FMI et consorts.
Raphael Corréa, depuis 2007 a osé dire non au système prédominant de la dette, et en relation avec ses voisins du CONASUR comme on dit ici a maintenu une croissance annuelle de l'ordre de 4 à 5%.

Bon, la baisse actuelle des cours du pétrole  à 60 $ va lui poser des problèmes pour maintenir les réformes en cours,
et il est bien sur difficile d'apprécier la réalité des choses mais ce pays comme ses voisins, malgré les difficultés des nationalisations successives minières et pétrolières met en oeuvre des moyens modernes surement plus propices à une redistribution des richesses au plus grand nombre et une politique d'indépendance envers les USA, qui, ici, fait grincer les dents à une partie de la population maintenant évincée du pouvoir depuis plusieurs années et au "grand frère" américain, dont les ethnies indiennes modernisées ne veulent plus.
On sent en tout cas une évolution très forte autour des phénomènes de société, des droits, du changement social, de l'éducation et la santé...et de très gros investissement dans l'infrastructure routière, les communication, la recherche...

Dscn7894 large           Dscn7899 large