Guayas y playas del Pacifico

Guayaquil

On avait entendu parler de Quito, mais bon, Guayaquil, comme vous on ne savait pas très bien où que çà était...
Capitale économique de l' Equateur; 2,5 M d'habitants, fuyons...

L'avion d'Ibéria, depuis Madrid passe à tous les coups par là, donc autant s'arréter  pour organiser le début de ce nouveau périple: vers Les plages Pacifique, puis Galapagos et retour sur Quito puis la suite....

Hôtel Josua 2 nuits

Plage Pacifique,80 km, farniente pour oublier les péripéties locales de l' Aude...un caisson de décompression quoi !

A Playas, haut lieu de bains de mer populaire du sud équateur, la vie s'écoule sur la plage - succédant à une végétation sahélienne et une bordure urbanisée de cubes de béton plus ou moins défraichis - qui s'étire, longue, longue, sous les centaines de parasols colorés. Accession au loisirs et vacances pour tous.
Ici, "ceviche" est roi et on en profite attirés par les appels frénétiques de ces dames... (Ceviche : poisson ou crustacé mariné dans on ne sait trop quoi au citron, mais bon ça va on n'est pas malades...et tout le monde en mange...

Comedor3 large

  Comedor4 large  Comedor2 large   Comedor1 large

 

 Playas2 1

Playas2

Playas1

Puerto Angabao, à quelques km de bus dans une arrière plage pelée, brulée, - pas de pluie ici d'Avril à Février - et on s'est fait un petit resto...Quand même un bout de plage tranquille.

Angabao restau


Et aussi, le lendemain, journée à Puerto Morro, un port écologique sur la mangrove, à marée basse.
A ne pas manquer si vous y allez: les réverbères...

Dscn6784 large

 

 

 

 

 

Angabao vue

Dscn6694 large

 

Bueno, Guayaquil, RAS,

ha oui, quand même, ne pas manquer le Rincon de Las Peñas, un couloir sur le trottoir en bas d'un immeuble en construction. Les ouvriers du chantier entrent un à un, le casque sous le bras pour manger l' Almuerzo.
Soupe excellente et le riz viande légume avec un oeuf à cheval je vous dis pas...un régal.
Rico !

Et le photographe du parc, témoin d'un passé persistant mais surement bientôt révolu meme en Equateur.

Photographe

 

 

 

Rincon las penas