Chimborazo et Tunguruha

Dscn7905 large

Dscn7912 large

Guaranda:17 décembre
Ici on est loin du smog étouffant de Quito, cette petite capitale de la province de Bolivar n'apparait pas dans les guides touristiques. . Un petit moment d'immersion dans l'Equateur profond. La place centrale est illuminée dans tous les sens, ici, Noël est très vivant, le poids de la religion pèse véritablement, même à travers ces décorations assez naïves et finalement très profanes...

Mardi 16 décembre
Le long de cette route qui monte vers les 4000 m, le majestueux Chimborazo, le plus haut volcan de Andes ( 6300 m) domine ce "boulevard des volcans". La route "pan américaine" rénovée recemment à 6 voies est devenue là une autoroute moderne 'gérée par l'état) qui désenclave toute ces régions montagneuses du centre de l'Equateur.
Pendant que la pression monte dans nos crânes, nous repensons à ce magnifique musée des civilisations précolombiennes, La Casa del Alabado, présentant de manière hyper moderne, des superbes collections issues des ethnies décimées par les conquistadores, tout en utilisant une très belle maison espagnole rénovée; Un très bon moment d'histoire, une autre vision du monde. Ici l'axe du temps s'arrète lors de l'arrivée de Christophe Colomb...qui, on le sait, pour les indiens d'Amérique n'a pas été une très bonne affaire.
Pour la Casa del Alabado, c'est ici.

Valdivia felino piedra large

 

Nueva imagen large

18 décembre.
Il ne manque rien à Baños pour être une station de vacances de montagne, activités, hôtels à profusions, restaurants aux plats de tous pays, de la fondue suisse au keebab...Les eaux chaudes jaillissent à profusion des flancs du volcan Tunguruha, en activité, qui fait le bonheur  de Baños, eaux purifiées par la Virgen de Aguas Puras. Cette station thermale nous dit-on est très célèbre dans le nord des Andes et des grappes de vacanciers, curistes ou jeunes en goguettes viennent ici pour pratiquer les activités de montagne,de la rando au vol au dessus de la forêt attaché à un cable.

 


Le sommet du volcan,( photo à droite) sauvage et hautain se voit très rarement,  ce qui n'empèche pas cette petite cité de prospérer sous son aile, protégé des laves par une barrière de collines censée dévier le jour J - avec l'aide de la vierge - les longues coulées rouges préparées par une activité incessante à son sommet.

Dscn7961 large

 

Dscn7999 large